eaubonne
budenheim
rencontres
aeb
liens

apprendre
actualite
index
contact
divers
archives

photos supplementaires
Vallée du Rhin

= Archives 2018=

Association Eaubonne-Budenheim

Le site de l'AEB est associatif, les photos de personnes physiques ou de biens y apparaissant peuvent être ôtées sur simple demande écrite à l'attention de l'AEB en mairie d'Eaubonne. Les liens vers des sites extérieurs sont proposés à titre informatif, l'AEB n'est en aucun cas responsable de leur contenu.

Eaubonne

Budenheim

Rencontres

AEB

Liens, adresses

Archives

Apprendre l'allemand

Actualité

Accueil

Contact

Divers

Archives

Des parfums de cannelle, d'anis et de gâteaux... Pas de doute, le stand de l'AEB n'est pas loin. Les visiteurs sont venus nombreux faire honneur aux délicieuses spécialités germaniques : Glühwein (vin chaud aux épices) et Christstollen (gâteau de Noël).

>  02 février 2018 : assemblée générale de l'AEB

L'assemblée générale de l'AEB s'est tenue le vendredi 02 février dans la salle de l'Orangerie. Après le bilan  de l'année 2017, ont été présentés les projets pour 2018, avec pour thème principal, bien sûr, la préparation des festivités du 50ème annviversaire du jumelage. La réunion a aussi été l'occasion de décerner à M. Petit le titre de président d'honneur de l'AEB. Puis la soirée s'est poursuivie par le traditionnel buffet...

>  11 mai 2019  : Fête de l'Europe

   

L'AEB, accompagnée du Café-Langues, a représenté l'Allemagne aux Fêtes de l'Europe.

Comme chaque année, nous étions présents au forum des associations le samedi 08 septembre au complexe sportif du Luat, de nombreux visiteurs sont passés s'informer, se réinscrire ou bavarder tout simplement !

>  Forum des associations (8 septembre 2018)

> Goûter annuel de l'association (24 novembre 2018)

>  Fête du 50ème anniversaire du jumelage à Eaubonne (12-14 octobre)

   

http://www.dfg-budenheim.de

PROGRAMME


VENDREDI 18 MAI : voyage-aller,

accueil par la municipalité, collation

et répartition dans les familles et hôtels


SAMEDI 19 MAI :

rencontre des élus et responsables des associations de jumelage ou matinée libre

buffet

après-midi : fête des familles (stands)

soirée festive : programme musical et élection de la Reine des Fleurs


DIMANCHE 20 MAI :

possibilité d'assister à la messe

croisière sur  le Rhin, discours officiels et repas

visite de Coblence

retour


LUNDI 21 MAI :

Départ pour Eaubonne

> Fête du 50ème anniversaire du jumelage (18-21 mai à Budenheim)

Alors que les villes de St Goar, Boppard et les petits villages défilaient sur les rives, tels des miniatures de circuit de train électrique (car il y avait aussi parfois des trains qui passaient !), nous étions attablés confortablement. Nous avons profité d’un somptueux buffet, avec plusieurs plats de poisson et de viandes agrémentés de légumes, de salades, fromages, desserts, café (mit Sahne !), bretzels…, le tout arrosé de vins du Rhin délicieux, blancs ou rouges, ou de bières toujours fraichement servies.

Les élèves de l’école de musique et les choristes du groupe nous ont donné de très beaux moments de musique classique qui seyaient parfaitement au décor : l’hymne à la joie notamment, mais aussi des morceaux de musique baroque. Des discours ont précédé l’arrivée à Koblenz (Coblence) où nous faisions une halte permettant aux plus courageux d’aller voir le « Deutches Eck », au confluent de la Moselle et du Rhin, avec la statue équestre (et colossale !) de l’empereur Guillaume I. Une courte visite de la ville était possible. Un gros orage a éclaté juste au moment de devoir réembarquer pour revenir sur Bingen.

Samedi matin, une rencontre à la mairie réunissait les maires – actuels et anciens - et des conseillers municipaux de nos deux villes. Après avoir évoqué les 50 années de liens amicaux et rendu hommage à M. Petit, initiateur et artisan infatigable du jumelage, les participants ont réaffirmé leur volonté de poursuivre l’œuvre commune au service de l’amitié franco-allemande, de la paix et de la construction européenne. Ils ont insisté sur l’indispensable engagement des citoyens et la nécessité d’impliquer la jeunesse.

La journée s’est poursuivie par un buffet, puis une fête des familles, agrémentée de nombreuses attractions et stands (« ville d’Eaubonne », « crêpes bretonnes », « produits régionaux » etc… et enfin la soirée officielle.


Pierre D.

  

Les Eaubonnais étaient nombreux à avoir fait le voyage : en plus des personnalités officielles, notamment M. André Petit qui avait été l’instigateur du jumelage en 1968, et des membres de l’AEB, on comptait des élèves de l’Ecole de Musique et de l’Espace Danse ainsi que le Conseil Municipal des Jeunes.

Le samedi 19 au soir était organisée une réception à la salle des sports de Budenheim.

Nous étions très nombreux car nos hôtes étaient bien sûr avec nous. De grandes tablées étaient préparées, avec une assiette complète pour chacun (entrée, charcuteries, fromage et raisin). Les vins du Rhin et la bière ou d’autres boissons étaient à volonté et à profusion !

Nous avons enfin pu assister et surtout participer à l’élection de la « Reine des Fleurs » et de ses princesses. D’abord, nous avons eu des représentations musicales et artistiques, à la fois allemandes et françaises, et des discours. Ensuite, les quatre candidates se sont présentées : âgées d’environ seize ans, elles possédaient chacune toutes les qualités de grâce et d’implication requises. C’est pourquoi il y a eu exceptionnellement cette année une reine et trois princesses.

Mais le temps fort du week-end était la croisière sur le Rhin du dimanche.

Nous avons pris le bateau spécialement réservé pour nous seuls à Bingen à midi pour une croisière de trois heures aller, avec une halte à Koblenz (Coblence) et un retour qui durait cinq heures - deux heures de plus car le courant était contraire.

Dès le départ, accueillis par l’équipage et une coupe de champagne, nous pouvions nous émerveiller sur les monuments des alentours de Bingen :

Le mémorial de Niederwald, érigé en 1883 en souvenir de la guerre de 1870/71, avec la statue « Germania » haute de 11,8 m qui surplombe le Rhin.

La « Mäuseturm », à l’origine une tour édifiée pour percevoir un droit de péage construite sur une île. La légende dit qu’un évêque de Mayence particulièrement avare y fut jeté en punition d’actes inhumains et y aurait été dévoré par les rats.

puis sur les nombreux châteaux qui jalonnent le Rhin et lui donnent son incomparable romantisme : Burg Rheinstein (le prince Frédéric de Prusse acquit la place douanière en 1823), Burg Reichenstein et Burg Sooneck (plus que millénaires, repères de chevaliers brigands détruits en 1282 par Rudolf von Habsburg), Burg Ehrenfels (qui servit à protéger le trésor de la cathédrale de Mayence lors des guerres du 15e s), etc.

Très vite, nous sommes arrivés sur « die Pfalz » (île sur le Rhin) que le grand Victor Hugo a décrite d’une façon magistrale.

Le Rhin devient ensuite plus mystérieux, plus sombre, plus resserré, offrant sur ses deux rives les vignes, en un damier savamment organisé, à flanc de coteaux. Et l’on arrive à « La Loreley », un rocher à pic, haut de 132 m qui surplombe le Rhin dont la largeur n’atteint plus ici que 90 m. La Loreley peignant ses longs cheveux y aurait séduit les bateliers pour faire s’abîmer leurs navires. Quand le niveau de l’eau est bas (mais ce n’était pas notre cas), on peut voir aussi les récifs dangereux des « Sieben Jungfrauen » (sept vierges). Selon la légende, sept jeunes femmes au cœur dur auraient été transformées en rochers. Au pied du rocher de la Loreley, on peut entendre l’écho retentir sept fois. On peut aussi y voir une statue de la Loreley assise, lissant ses longs cheveux. Le thème de la Loreley est repris dans un poème célèbre de Heinrich Heine (mis en musique) ainsi que dans un poème de Guillaume Apollinaire.

  

Plus de photos dans la partie réservée aux membres

(à venir)

Le lendemain, lundi 21 mai à 10h, nous avons fait nos adieux à nos hôtes de Budenheim qui nous ont si bien reçus, choyés et gâtés, tant culturellement que gastronomiquement, tout au long de ce week-end de célébration du jumelage.

L’ambiance était très sympathique, comme l’esprit du jumelage, généreuse et simple, comme lorsqu’on est reçu dans la famille (si on a la chance d’avoir une telle famille), et les souvenirs de ce week-end resteront longtemps dans les mémoires !                  F.B.                                  

Sur le chemin du retour, nous avons profité d’un nouveau buffet (tellement appétissant que nous y avons de nouveau fait honneur, affamés que nous étions), tout en applaudissant aux derniers discours et au renouvellement solennel du serment de jumelage et en admirant l’autre rive du Rhin. Chose remarquable : il n’y a aucun pont entre Coblence et Wiesbaden, afin de ne pas gâcher le site, seuls des bacs ou parfois des téléphériques permettent de passer d’un côté du Rhin à l’autre.

Très vite, la soirée dansante s’est mise en place, avec un duo de chanteurs animant la piste  sur laquelle la plupart des convives se sont rendus pour partager un moment de convivialité.

Ce n’est que vers 23h. que nous sommes arrivés à Bingen, pour reprendre nos cars vers Budenheim.

lien vers la page "Vallée du Rhin" et  les poèmes

PROGRAMME


VENDREDI  12 OCTOBRE :

Voyage-aller

Accueil par la municipalité et collation au domaine du Val Joli

Répartition dans les familles et hôtels


SAMEDI 13 OCTOBRE :

Excursion en groupe à Paris ou visites libres

Inauguration de la stèle commémorative

apéritif

Repas et soirée officiels


DIMANCHE 14 OCTOBRE :

9h.30 possibilité de messe à l'église du Sacré-Coeur

Marché d'Eaubonne et Salon "couleurs et saveurs d'automne"

Départ pour Budenheim

Le deuxième acte de la célébration du 50e anniversaire du jumelage s'est déroulé du 12 au 14 octobre à Eaubonne.

Nos amis allemands, un groupe d'une cinquantaine de personnes : élus, membres de la DFG et Gospel-Chor,  ont été accueillis au domaine du Val Joli. Grâce au temps ensoleillé de ce week-end, chacun a pu admirer les magnifiques couleurs d'automne du parc.

Rendez-vous avait été donné à 18h. au Rond-Point du Souvenir Français, avenue de Budenheim, pour l'inauguration solennelle de la stèle commémorative des 50 ans du jumelage. Dans leur discours, les maires français et allemand, ainsi que les présidents des associations de jumelage ont retracé  l'histoire de ces 50 années d'amitié et insisté sur l'importance de construire l'avenir.

La rencontre amicale de novembre a permis de revivre en photos les événements de l'année 2018, puis de bavarder autour du buffet garni de savoureuses pâtisseries d'Outre-Rhin (fabrication maison, bien sûr !)

>  Marché de Noël à Eaubonne (15-16 décembre 2018)

http://www.dfg-budenheim.de

La journée du samedi était, en majeure partie, un temps libre laissé à l'appréciation des familles. Un groupe de participants est parti visiter Paris, tandis que d'autres personnes ont préféré aller voir une exposition ou randonner en forêt. Les boulistes, quant à eux ont organisé des compétitions amicales.

La soirée officielle à la salle des fêtes a clôturé la journée. Elle a été l'occasion de discours et échange de cadeaux. Plusieurs groupes ont assuré l'animation du repas festif : l'orchestre de l'Ecole de Musique, la formation Canterburies (jeunes musiciens de Budenheim), le groupe de danse du CSME, la troupe Amal'gamme et la chorale gospel de Budenheim. Puis la soirée s'est terminée par un bal.

Le dimanche matin, les personnes qui le souhaitaient ont pu participer à une messe concélébrée par les prêtres  de nos deux villes et animée par le Gospel-Chor de Budenheim.

En milieu de journée, après un dernier tour au marché et au salon " Couleurs et Saveurs d'automne", nos amis ont pris la route du retour. Auf Wiedersehen !